En savoir plus

Qu’est-ce que la sexologie?

Bien que discipline relativement récente en tant que science humaine, la sexologie s’inscrit dans une histoire millénaire, ayant toujours suscité une grande curiosité dès l’Antiquité autour de la reproduction mais aussi de la théologie et de la philosophie.

L’époque moderne, à partir du XVIème siècle, est marquée par de nombreuses découvertes dans le domaine de l’anatomie, de la physiologie et de l’approche pathologique de la sexualité humaine.

Les prémices de la sexologie contemporaine apparaissent en Allemagne et en Autriche vers 1826-1850 avec entre autres Richard von Krafft-Ebing (« Psychopathia sexualis »), Wilhelm Reich, Bronislaw Malinowski et Sigmund Freud qui s’intéressent aux pathologies psycho-sexuelles. Havelock Ellis sera à l’origine de la science qui portera plus tard le nom de Sexologie.

A partir des années cinquante, aux Etats-Unis, Kinsey pour une étude sociologique puis Masters et Johnson avec des études cliniques et des travaux thérapeutiques, fondent une période expérimentale de la sexologie.

Enfin, depuis le mouvement libertaire de 1968, la sexologie se définit sous une approche plus clinique avec un ouvrage de base, « Les mésententes sexuelles » de W.H. Masters et V. Johnson (1970).

La sexologie aujourd’hui se définit comme une « science qui s’est donné pour objet l’étude de la sexualité humaine et animale dans ses aspects hédoniques » (R. Gellman et C. Gellman-Barroux, 1984). Par l’étendue du domaine qu’elle recouvre, la sexologie nécessite une approche pluridisciplinaire et intégrative (médicale, psychologique, sociologique, anthropologique et légale).

Son approche doit être éthique.

L’OMS reconnaît la notion de « Santé Sexuelle » en 1974 : « La santé sexuelle est l’intégration des aspects somatiques, affectifs, intellectuels et sociaux de l’être sexué de façon à parvenir à un enrichissement et à un épanouissement de la personnalité humaine, de la communication et de l’amour ».

Quels sont les professionnels en sexologie?

La formation

Des enseignements de sexologie et sexualité humaine sont proposés dans des universités et viennent en complément d’une profession initiale qualifiante :

  • un Diplôme Inter-Universitaire de Sexologie (DIUS) d’une durée de 3 ans, ouvert aux étudiants en médecine et aux médecins ;
  • un Diplôme Inter-Universitaire d’Etude de la Sexualité Humaine (DIUESH) d’une durée de 3 ans, ouvert aux psychologues, sages-femmes, infirmier(e)s, kinésithérapeutes ou encore aux pharmaciens ;
  • un Diplôme Universitaire d’une durée de 2 ans, ouvert aux éducateur(trice)s, enseignant(e)s…

Notons qu’il existe aussi des formations privées (et des diplômes privés) en formation initiale en sexologie ou en complément d’un Diplôme Inter-Universitaire

Les différents modes d’exercice

Le professionnel en sexologie peut exercer en centre hospitalier, en centre de soins pluridisciplinaires ou en libéral.

Il peut travailler en tant que clinicien et proposer des sexothérapies et aussi proposer son expertise dans la prévention et l’éducation à la sexualité.

Le plus souvent l’activité en sexologie se réalise en complément d’une activité principale médicale, paramédicale ou du domaine psycho-social.

Les associations de professionnels en sexologie

Une société savante en sexologie permet à ses membres de se rassembler autour d’un projet commun ayant pour objet de promouvoir la sexologie dans un souci d’éthique, de pratique clinique, de recherche et de transmission d’un savoir, avec pour ambition de contribuer au développement d’une Santé Sexuelle harmonieuse (Santé Sexuelle, OMS, 1975). Les associations de professionnels en sexologie sont également un gage de sérieux pour le public vis-à-vis de cette pratique de santé encore assez méconnue.

La thérapie sexofonctionnelle

La thérapie Sexofonctionnelle est basée sur le modèle de fonctionnalité sexuelle développé par le Dr François de Carufel.

Elle repose sur un modèle intégratif des différentes composantes de la santé sexuelle de l’être humain. Ce modèle procure à la fois un cadre de référence pour évaluer la fonctionnalité sexuelle et permet également de développer des outils efficaces pour traiter les différents désordres sexuels féminins et masculins.

La thérapie Sexofonctionnelle offre des moyens concrets pour aider les gens à améliorer leur vie sexuelle sur les plans personnel, relationnel et social. Elle met l’accent sur le développement du potentiel sexuel de la personne, l’harmonisation sexuelle du couple et la responsabilisation sociale des individus.

La thérapie Sexofonctionnelle repose sur des assises multiples. Elle inclut des apports issus de l’anatomie, de la neurophysiologie, de la psychanalyse, de l’analyse caractérielle, de la bioénergie, de la gestalt, de la sexothérapie, de la programmation neurolinguistique, de l’approche Sexocorporelle (J.-Y.Desjardins), de la Sexoanalyse (C.Crépault), des thérapies cognitivo-comportementales ainsi que des sciences de l’activité physique, des enseignements érotologiques orientaux et des arts corporels.

Son originalité et son efficacité découlent de ce qu’elle englobe l’ensemble des dimensions biologiques, personnelles, relationnelles et sociales du fonctionnement sexuel humain. Elle est l’objet d’innovations constantes et se positionne à la fine pointe de la sexologie moderne.

Source : http://www.sexofonctionnelle.com

Pour Consulter

Adresse
Espace santé du Métropolitain
1 Bis rue du Métropolitain
44470 Carquefou

Horaires de  consultation
Tous les Lundis de 13h30 à 17h30 et Mardis de 08h30 à 17h30

Pour prendre Rendez-vous
Téléphone: 06 33 73 35 02
Prendre rendez-vous

 

 

 

© 2022 Stéphanie Dugast Sexologue Thérapeute de couple . Powered by WordPress. Theme by Viva Themes.